La lutte a commencé il y a quelque temps, mais dans les années à venir, la concurrence sera rude. Les problèmes avec le gouvernement américain ne freinent pas les ambitions de Huawei, qui aspire en 2019 à devenir le premier fabricant mondial de smartphones, surpassant Samsung après avoir quitté Apple en juin dernier.

En 2018, les smartphones et autres produits (ordinateurs, tablettes, horloges intelligentes) ont augmenté de 50%, générant des revenus de 52 milliards de dollars, soit environ la moitié des 109 milliards de revenus annuels prévus par la société.

Au cours de la conférence, Yu Yu a annoncé que Huawei présentera son premier smartphone pliable lors du Mobile World Congress, le salon de la téléphonie mobile prévu à Barcelone pour fin février. Cet appareil sera le premier à être compatible avec les nouveaux réseaux de télécommunications 5G qui seront développés cette année dans plusieurs villes du monde.
Le smartphone utilisera le processeur Kirin 980, avec intelligence artificielle, et le nouveau modem 5G appelé « Balong 5000 ». Tous deux sont « faits maison » par Huawei, ce qui évite à l’entreprise d’avoir à compter sur des produits d’autres entreprises, comme Qualcomm, basée aux États-Unis.

Dans une traduction de la présentation partagée sur la chaîne officielle YouTube de Huawei Mobile, Richard Yu ajoute : « Nous allons lancer le premier smartphone 5G au monde avec écran pliable. Nous avons beaucoup entendu parler du smartphone pliable de Huawei, et Yu avait déjà confirmé que l’appareil aura une connexion 5G.

Cette annonce attire l’attention, principalement parce que Huawei a rencontré des problèmes au cours de l’année écoulée avec ses efforts 5G, et plusieurs pays et régions ont décidé de ne pas utiliser l’infrastructure 5G de la société pour des raisons de sécurité. Cependant, la société chinoise a investi des milliards de dollars dans la recherche et le développement 5G, et n’est pas sur le point de freiner l’innovation, comme l’a démontré la puce Balong 5000.

Il est aussi clairement à l’avant-garde du développement des smartphones pliables. Bien que Samsung puisse montrer son téléphone pliable le 20 février, il semble que Huawei ne sera pas loin. D’autres entreprises comme LG, Xiaomi et Oppo travaillent également sur les téléphones pliants, ce qui semble être l’une des nouvelles tendances les plus importantes pour cette année.

Huawei va-t-il présenter plus d’un smartphone 5G, ou le modèle pliable sera-t-il le seul que nous verrons ? Parce que personne dans notre équipe ne peut comprendre le message original, nous travaillons sur la base des traductions fournies, nous sommes donc prudents de spéculer.

Il n’est pas clair non plus si le smartphone pliable sera prêt pour l’annonce, ou s’il s’agit simplement d’un concept, puisque jusqu’à présent, on ne savait pas si l’appareil allait faire ses débuts au Mobile World Congress 2019. L’événement débutera le 25 février à Barcelone, en Espagne, et l’équipe de Digital Trends sera là pour vous offrir toutes les dernières nouvelles et informations.