Huawei lancera officiellement le P30 la semaine prochaine, et ajouté à la vague de fuites et "d'ignorations" du même fabricant, vient aujourd'hui une rumeur sur la prochaine gamme Haut de la compagnie chinoise: le maté 30.

Selon les informations communiquées par GSM Arena, le Huawei Mate 30 utiliserait le microprocesseur Kirin 985, le premier à avoir un processus de fabrication de 7 nm EUV (Lithographie ultraviolette extrême). Ces puces seraient beaucoup plus rapides et donneraient de meilleures performances que la Kirin 980, le tout sans sacrifier la consommation d'énergie.

La production sera confiée à TSMC, la fonderie taïwanaise chargée de la fabrication des puces Apple A12 Bionic. À la différence de la puce iPhone, qui mesure également 7 nanomètres, le Kirin 985 se présente comme un microprocesseur de 7 nm +, car le procédé de fabrication du EUV augmenterait la densité des transistors de 20%.

En termes d'architecture de processeur et de GPU, il est dit que le Kirin 985 ne représentera pas un saut significatif puisqu'il restera très similaire à l'actuel. La puce inclura un modem 5G dans le cadre de la stratégie de Huawei visant à intégrer pleinement la prochaine génération de téléphones compatibles avec ce réseau.

La fabrication débuterait au troisième trimestre de l'année (juillet-septembre) afin de pouvoir être utilisée lors de l'annonce officielle du prochain terminal. Si la stratégie de 2018 était répétée en termes de dates, le Huawei Mate 30 serait révélé à la mi-octobre de cette année.

Cliquez pour tenter d’obtenir un smartphone pliable GRATUIT !